Belladonna

Actu, Cinéma | 0 commentaires

Synopsis

Jeanne, abusée par le seigneur de son village, pactise avec le Diable dans l’espoir d’obtenir vengeance. Métamorphosée par cette alliance, elle se réfugie dans une étrange vallée, la Belladonna…

Belladonna des tristesses, chef d’œuvre de l’animation expérimentale des années 70, ressort au cinéma le 15 juin, dans une version restaurée. Longtemps introuvable, bien que projeté à la Cinémathèque Française en début d’année, c’est un film définitivement hors-normes, érotique, musical, aventureux et parfois grave, qui n’a pas vraiment d’équivalent. Inspiré de La Sorcière de Michelet, il se déroule dans un village indéfini, quelque part dans une Europe médiévale. La belladone, également appelée «belle dame», est l’arme et le venin des sorcières empoisonneuses dans la superstition populaire. Elle procure de douces hallucinations mais se révèle mortelle. Belladonna est à l’image de la plante : d’une beauté époustouflante dans ses tableaux successifs, il donne lieu par moments à des poussées de fièvres, visions psychédéliques ou cauchemardesques où l’animation prend toutes ses libertés. Cette adaptation flamboyante de Michelet est une  perle rare seventies et une ode lyrique à l’émancipation.

Réalisateur : Eiichi Yamamoto
Nationalités : Japonais
Genre : film d’animation (+12 ans), VOSTFR
Durée : 1h33
C’est une réédition de la version originale sortie en 197.

Où voir le film ?

CINE TNB

  • lundi 20 juin 2016 à 19:45
  • mardi 21 juin 2016 à 13:30
  • mardi 21 juin 2016 à 19:45

 

Laisser un commentaire

(

Déja vu ? Partagez ici votre critique

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Ces articles pourraient vous intéresser